Base de connaissances et Publications

CCNSA & CCNMI

Hésitation à la vaccination chez les Premières Nations, les Inuits et les Métis

janvier 2021

Survol

Ce webinaire a été organisé en collaboration avec le Centre de collaboration nationale des maladies infectieuses (CCNMI).L’hésitation à la vaccination est présente chez les personnes qui remettent en cause l’utilité de la vaccination et qui choisissent, pour elles-mêmes, leurs enfants ou leur famille, de ne pas recevoir un vaccin. Ce phénomène est observé chez toutes les populations et peut désigner le fait d’être hésitant à recevoir un seul vaccin ou tous les vaccins recommandés tout au long de la vie.

L’hésitation à la vaccination peut avoir plusieurs causes, comme des préoccupations concernant les bienfaits, la nécessité et la capacité du vaccin à prévenir la maladie, ainsi que les risques, la douleur et la sécurité liés à la vaccination. Elle peut aussi être attribuable aux mythes courants et aux fausses informations qui circulent sur les vaccins.

Dans ce webinaire, la Dre Sarah Funnell, médecin hygiéniste adjointe à la Santé publique Ottawa, abordera certaines des difficultés qui se posent à l’égard de la vaccination chez les Premières Nations, les Inuits et les Métis, et parlera de leurs expériences négatives, tant passées qu’actuelles, avec les systèmes de santé officiels, les professionnels de la santé et les vaccinateurs au Canada. Cela revêt une importance particulière dans le contexte actuel de la COVID-19 et du déploiement d’un vaccin contre la maladie.

Conférencière

La Dre Sarah Minwanimad Funnell est médecin de famille des Premières Nations et spécialiste en santé publique. Elle est médecin hygiéniste adjointe à la Santé publique d'Ottawa et directrice de la santé des Autochtones au sein du Département de médecine familiale de l’Université Queen’s. Elle a auparavant offert des services de soins primaires à des réfugiés, des immigrants, des sans-abri et des Autochtones. Depuis mars 2019, elle se consacre à appuyer les efforts déployés en réponse à la COVID-19 et à faire avancer la formation médicale en santé autochtone.

Après avoir terminé ses études en médecine à l’Université d’Ottawa, la Dre Funnell a poursuivi ses travaux en médecine familiale et en épidémiologie pendant cinq ans dans le cadre du programme de résidence en santé publique et médecine préventive de l’Université d’Ottawa. Elle a obtenu la certification du Collège des médecins de famille du Canada (CMFC) en 2015.

De descendance algonquine et tuscarora, elle a vécu parmi la Première Nation mississauga d’Alderville. Elle siège aux conseils d’administration de l’Association des médecins autochtones du Canada et du Collège des médecins de famille du Canada (CMFC). Elle est coprésidente du comité sur la santé des Autochtones au CMFC et membre du comité consultatif sur la santé des Autochtones du Collège royal. Elle travaille actuellement avec les deux collèges à l’amélioration du programme d’études en santé des Autochtones offert dans tous les programmes de résidence. Elle vit à Ottawa avec son mari et ses trois filles. Dans ses temps libres, elle parle à ses plantes.

Ressources liées au webinaire


Connectez-vous au CCNSA