Base de connaissances et Publications

Baladodiffusion : Laverne Gervais - Explorer les déterminants de la syphilis chez les femmes autochtones à Winnipeg

mars 2019

Au Canada, les plus récentes éclosions de syphilis ont surtout touché les hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes. Dans les provinces de l’Ouest, une nouvelle tendance s’est également dégagée ces dernières années : les taux sont plus élevés qu’avant parmi les hétérosexuels, en particulier chez les femmes. Winnipeg est une des villes des provinces de l’Ouest particulièrement touchée par les épidémies; les cas de syphilis infectieuse y ont plus que doublé en 2018. Ces infections semblent être associées à un manque de logement adéquat et à la toxicomanie, notamment à la méthamphétamine. On sait également qu’un nombre disproportionné de ces femmes sont autochtones.

Dans cette conversation, la première d’une série sur la syphilis produite par le Centre de collaboration nationale des maladies infectieuses, et publiés en partenariat avec le Centre de collaboration nationale de la santé autochtone, nous rencontrons Laverne Gervais, coordonnatrice de programme auprès de l’organisme Ka Ni Kanichihk et éducatrice en santé sexuelle. Elle aborde ici les circonstances auxquelles peuvent être confrontées les femmes autochtones, les facteurs de risque correspondants et les moyens par lesquels la santé publique peut les aider davantage. Elle s’est entretenue avec Jami Neufeld du CCNMI.

Lire la transcription complète sur le site Web du NCCID


Connectez-vous au CCNSA