Base de connaissances et Publications

Webinaire : Réconciliation et santé publique

janvier 2018

Aperçu

En 1988, l’Institut de médecine a défini la santé publique comme étant « ce que nous faisons de manière collective afin d’assurer la mise en place de conditions grâce auxquelles les personnes peuvent être en santé. » Lorsque nous prenons en considération les écarts sur le plan de la santé entre ce que vivent les peuples des Premières nations, les Métis et les Inuits en comparaison avec les sociétés pionnières au Canada, nous pouvons alors comprendre que nous avons aussi créé collectivement les conditions qui ont engendré ces écarts. En fait, l’Appel à l’action No 24 de la Commission vérité et réconciliation du Canada nous invite à comprendre que l’état actuel de la santé des peuples autochtones est tributaire de la politique gouvernementale, la politique étant l’un des outils principaux avec lesquels les sociétés créent des conditions favorables ou défavorables à la santé, engendrant ainsi des écarts en matière de santé.

La Commission offre aussi des conseils sur la manière dont la Santé publique peut contribuer à combler les écarts en matière de santé autochtone au moyen des Principes de réconciliation et des Appels à l’action. Le premier principe de réconciliation considère que la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones (DDPA) constitue le cadre de réconciliation et que de ce fait, la Santé publique doit comprendre les thèmes principaux de la DDPA et comment ils s’appliquent au domaine de la santé publique. Il est utile d’approcher la santé des peuples autochtones par le prisme des déterminants de la santé afin de comprendre de quelle façon les Appels à l’action éclairent les travaux futurs de la santé publique, y compris une réflexion approfondie portant sur les Lois de la santé publique et les problèmes éthiques posés par l’utilisation des fonctions prévues par ces lois afin de répondre aux inégalités créées par la société en matière de maladies transmissibles, comme la tuberculose.

Objectifs du webinaire

  • Examiner les causes historiques et contemporaines sous-jacentes expliquant les inégalités en matière de santé autochtone.
  • Augmenter la connaissance et la compréhension du rôle de la santé publique dans la réduction des écarts et l’élimination de ces inégalités.
  • Analyser les droits des personnes autochtones et les principes de réconciliation dans le contexte des Lois de la santé publique et de l’éthique.
  • Réfléchir sur les actions individuelles et collectives qui peuvent être entreprises afin de mettre en œuvre les Appels à l’action de la Commission vérité et réconciliation.

Conférencière

Dre Marcia Anderson (AN) est Crie et Saulteaux. Ses racines sont issues de la Nation crie de Norway House et de la Première nation de Peguis au Manitoba. À titre de médecin hygiéniste de l’Office régional de la santé de Winnipeg, elle pratique la médecine interne et la santé publique. Elle est directrice générale des Affaires académiques autochtones de l’Institut autochtone de la santé et du bien-être Ongomiizwin, Faculté des sciences de la santé Rady de l’Université du Manitoba. Elle travaille en ce moment dans l’élaboration et la mise en œuvre de plans d’intervention en réponse à la Commission vérité et réconciliation, ainsi que dans les domaines de la santé des adolescents autochtones, de la santé maternelle et infantile des peuples autochtones et de la qualité des soins de santé prodigués aux Autochtones. Elle a récemment été nommée présidente du Réseau de santé autochtone de l’Association des facultés de médecine du Canada. Elle a été présidente de l’Association des médecins indigènes du Canada et du Pacific Region Indigenous Doctors Congress. Le Prix national d’excellence décerné aux Autochtones qui lui a été remis en mars 2011 a reconnu sa contribution à la santé des peuples autochtones.

Suggestions de lectures

Gouvernement du Canada, 2018. Principes régissant la relation du Gouvernement du Canada avec les peuples autochtones, Ottawa (ON), Auteur.


Centre de collaboration nationale de la santé autochtone, 2017. La réconciliation en matière de protection des enfants des Premières Nations, Prince George (C.B.), Auteur.


Reading, C., et Wien, F., 2009. Inégalités en matière de santé et déterminants sociaux de la santé des peuples autochtones, Prince George (C.B.) : Centre de collaboration nationale de la santé autochtone.


Commission Vérité et réconciliation du Canada, 2015. Commission Vérité et réconciliation du Canada : Appels à l’action, Winnipeg (MB), Auteur.


Nations Unies, 2008. Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones. New York, Auteur.

Ressources webinaire

 


Connectez-vous au CCNSA